Le veau

La consommation de la viande de veau, l'origine et la découpe des différents morceaux.

La carcasse entière de veau de lait se divise en : demi-carcasse de veau de lait, pan double avec rognons et graisse, abats et abats rouges.

Carcasse entière .......... Demi carcasse

carcasse entiere veau

 

carcasse demi veau


Classement des carcasses de veau

 

Conformation de la carcasse

 

E : Excellente -> le développement musculaire est exceptionnel et les profils sont convexes


U : Très bonne -> le développement musculaire est fort


R : Bonne -> le développement musculaire est bon


O :Assez Bonne -> le développement musculaire est moyen, les profils sont rectilignes à concaves


P : Médiocre -> le développement musculaire est réduit

conformation carcasse veau

 

Etat d’engraissement

 

1 : Très faible à la couverture de gras est inexistante à très faible.


2 : Faible à la couverture de gras est légère


3 : Moyen à les muscles, à l’exception de la cuisse et de l’épaule, sont presque partout couverts de graisse.


4 : Fort à les muscles sont couverts de graisse mais encore partiellement visible au niveau de la cuisse et de l’épaule


5 : Très fort à toute la carcasse est recouverte de graisse.

engraissement carcasse veau

La découpe du veau

Cliquez sur l'image pour voir les morceaux

 

1. Collier

2. Côtes découvertes

3. Côtes secondes

4. Côtes premières

5. Filet

6. Longe

7. Côte filet

8. Quasi

 

9. Noix

10. Noix pâtissière

11. Sous-noix

12. Flanchet

13. Tendron

14. Poitrine

15. Epaule

16. Jarrets

decoupe veau 400

Les morceaux du veau

1 collier ......

1. Le collier

Ce morceau est constitué des muscles attenants aux premières vertèbres. La viande est près de l'os, donc assez marquée en goût.

2 cote decouverte  

2. Les côtes découvertes

Moins larges que les côtes premières et secondes. Les aponévroses sont plus abondantes, le manche est très incurvé. Elles sont de structure ferme.

3 cote seconde  

3. Les côtes secondes

Avec un peu plus de gras de constitution, elles sont plus moelleuses que les premières, mais la noix est moins parfaite. Le manche est incurvé.

4 cote premiere  

4. Les côtes premières

Elles sont 5 et constituent le premier choix. Elles présentent une belle noix de viande homogène et tendre, sans aponévrose, un manche bien droit.

5 Filet  

5. Le filet

Petit muscle inséré sur les vertèbres dorsales, tendre et juteux.

6 longe  

6. La longe

C'est la partie lombaire de la carcasse.

7 cote filet  

7. La côte filet

Elle est prise dans la longe dont on n'a retiré ni le filet, ni les muscles de l'abdomen. Elle est très large et reconnaissable à l'os en T qu'elle porte en son milieu. Quand le filet mignon est enlevé, elle est appelée côte de veau.

8 Quasi  

8. Le quasi

C'est le muscle fessier, situé de la cuisse à la région lombaire. Il correspond au rumsteck du boeuf.

9 Noix  

9. La noix

Muscle interne, très tendre et d'un grain de viande très fin.

10 noix patissiere  

10. La noix pâtissière

Située sur le devant de la cuisse, c'est un morceau très tendre.

11 Sous noix  

11. La sous-noix

Située sous la noix à la face postérieure de la cuisse, elle révèle un grain un peu plus grossier. Donne de belles escalopes.

12 Flanchet  

12. Le flanchet

Il est mince et long. Morceau moelleux et gélatineux, les os ne sont encore que du cartilage.

13 tendron  

13. Le tendron

Entrelardé et cartilagineux, il est moins large que la poitrine, mais plus allongé.

14 poitrine  

14. La poitrine

Cette partie la plus épaisse est la plus riche en viande. Elle est assez large et comporte des os et des cartilages.

15 epaule  

15. L'épaule

Membre antérieur, souvent désossée, roulée et ficelée.

16 jarret anterieur  

16. Les jarrets antérieurs

Ce sont les muscles qui s'insèrent dans la partie basse des membres et qui constituent un morceau maigre, tendineux, gélatineux, comportant un os riche en moelle. Les jarrets antérieurs sont plus petits et moins charnus que les jarrets postérieurs.

16 jarret postérieur   16. Les jarrets postérieurs